L’UE déclare que l’accord avec les Seychelles reflète les nouvelles opportunités et les défis mondiaux

Actualités Nationales |Author: Patsy Athanase , Betymie Bonnelame et Séverine Martin | June 3, 2016, Friday @ 20:32| 787 views

Le dialogue politique entre l’UE et les Seychelles s’est déroulé jeudi. (Joena Bonnelame, Seychelles News Agency) Licence photo 

(Seychelles News Agency) - Les Seychelles et l'Union européenne (UE) entretiennent une relation de longue date qui reflète les nouvelles opportunités et les défis mondiaux et qui va au-delà de la logique traditionnelle « d’aide au développement », a déclaré un représentant.

Une délégation de l'UE a pris part à des discussions ce jeudi aux Seychelles, portant sur la coopération actuelle et sur les futures collaborations.

Les pourparlers qui se sont déroulés à Victoria, la capitale de la nation insulaire, ont abordé des sujets telles que les élections locales, les échanges, le changement climatique, la sécurité maritime, les objectifs de développement durable, la primauté du droit et la bonne gouvernance.

« Notre partenariat repose sur un ensemble de principes communs tels que la démocratie, la primauté du droit, le respect des droits de l'homme, ainsi que la promotion de la paix et de la sécurité internationale,» a déclaré Marjaana Sall, le chef de la délégation de l'UE,

Les Seychelles, un groupe de 115 îles dans l'océan Indien occidental, bénéficient du soutien de l'UE dans le cadre de l'accord de partenariat entre les membres du Groupe des Etats d’Afrique, des Caraïbes et du Pacifique (ACP) et de l'Union européenne.

L'accord signé en 2000 à Cotonou, au Bénin couvre une période de 20 ans, de mars 2000 à février 2020. Il met l'accent sur le développement, la coopération économique et commerciale et la dimension politique.

À ce jour, les Seychelles ont reçu 44 millions US$ d’aide au développement pour les secteurs de l'environnement, l'éducation et les programmes de réforme économique.

Pour la période 2014-2020, la nation insulaire a reçu une subvention de 7,8 millions US$ pour mettre en œuvre l'Accord de partenariat économique intérimaire, qui permet d'exporter sur le marché européen en franchise de droits et de quotas.

Sall a déclaré que l'UE, qui dispose de mécanismes de contrôles très stricts pour garantir que les dépenses soient réalisées de manière transparente, était jusqu'à présent satisfaite de la façon dont les fonds sont utilisés.

« Nous sommes responsables envers les contribuables de l'UE sur la manière dont leur argent est utilisé dans les pays africains dans le cadre de l'Accord de partenariat de Cotonou. Nous avons contrôlé, et nous avons trouvé aucun problème aux Seychelles, » a déclaré Sall.

Suite à la récente décision de la pétition électorale déposée par le candidat de l'opposition, Wavel Ramkalawan, après les élections présidentielles de décembre dans la nation insulaire, Sall a déclaré que les Seychelles ont réalisé des progrès dans le domaine de la bonne gouvernance.

« Nous avons convenu de l'importance d'élections libres, crédibles et transparentes. Nous avons le sentiment que les Seychelles ont pris des mesures pour améliorer son processus démocratique, et le verdict montre la maturité croissante du processus démocratique des Seychelles ».

Les discussions de jeudi ont également porté sur le partenariat qui lie les Seychelles à l’UE, étant donné que celui-ci prend fin dans quatre ans.

« L'accord actuel prenant fin en 2020, c’est un moment opportun pour analyser ce partenariat et déterminer comment les Seychelles pourraient approfondir ses relations et renforcer la collaboration,» a déclaré Joël Morgan, le ministre seychellois des Affaires étrangères.

Les Seychelles et l'UE ont toutes deux déclaré qu'elles étaient satisfaites des «discussions constructives» et ont réitéré leur engagement à organiser régulièrement des réunions.

Le premier dialogue politique UE-Seychelles a eu lieu à Victoria en 2012, et le prochain est prévue en juin 2017.


Tags: chef de la délégation de l'UE, Union européenne, dialogue politique

Back  

» Related Articles:

Search

Search