Les Seychelles ont fait des progrès significatifs dans la promotion de l'état de droit et de la bonne gouvernance, selon le ministre des Affaires étrangères

Actualités Nationales |Author: Salifa Karapetyan Edité par: Betymie Bonnelame Traduit par: Rudie Bastienne | October 4, 2022, Tuesday @ 21:36| 1603 views

Photo : La ministre Radegonde a invité les participants "à maintenir la même vision pour les Seychelles alors que nous présentons nos perspectives et discutons des opportunités de coopération". (  Ministre  des affaires étrangères)

(Seychelles News Agency) - Le 9e dialogue politique entre les Seychelles et l'Union européenne (UE), qui s'est tenu mardi, a vu la présentation de sujets pertinents couvrant un large éventail de questions politiques, environnementales et socio-économiques.

Permettant un dialogue approfondi réaffirmant les intérêts et les valeurs mutuels entre les Seychelles et l'UE, le dialogue politique promeut également le développement durable et l'action climatique, encourage la coopération au développement et renforce les partenariats stratégiques dans les secteurs prioritaires clés.

Les délégations ont débattu sur les domaines de l'impact économique, financier et social des crises mondiales, de la gouvernance, de l'État de droit, des droits de l'homme, de l'environnement, du changement climatique, de l'économie bleue et de l'accord de partenariat dans le secteur de la pêche, de la paix et de la stabilité et de la coopération dans les forums internationaux.

Dans son allocution d'ouverture, le ministre seychellois des affaires étrangères et du tourisme et coprésident de l'événement, Sylvestre Radegonde, a déclaré : « Notre vision des Seychelles est celle d'un petit État insulaire dynamique, vibrant et plein d'opportunités infinies, avec une base économique diverse et une forte résilience face aux chocs extérieurs et au changement climatique ».

"Pour ce dialogue, je voudrais donc vous inviter tous à maintenir la même vision pour les Seychelles alors que nous présentons nos perspectives et discutons des opportunités de coopération", a déclaré M. Radegonde.

Il a ajouté que sur la scène nationale, des progrès significatifs ont été réalisés dans la promotion de l'État de droit et des principes de bonne gouvernance, en renforçant la législation nationale et en s'attaquant aux lacunes stratégiques, notamment en matière de gouvernance fiscale, de lutte contre le blanchiment d'argent et de lutte contre la corruption.

De son côté, l'ambassadeur de l'UE aux Seychelles, Vincent Degert, a déclaré que le dialogue est une occasion de réaffirmer le partenariat stratégique entre l'UE et les Seychelles.

"C'est également l'occasion de discuter de la manière dont nous pouvons continuer à travailler ensemble pour surmonter les nombreux défis qui nous attendent, tant dans la région que dans le contexte mondial plus large. Le partenariat UE-Seychelles est clairement stratégique. Il s'est développé au fil des années et nous permet de poursuivre une coopération large et fructueuse dans de nombreux domaines clés d'intérêt commun », a déclaré M. Degert.

Le dialogue politique s'inscrit dans le prolongement du partenariat actuel entre l'UE et ses États membres et les États membres de l'Organisation des États d'Afrique, des Caraïbes et du Pacifique (OEACP),

Tenu chaque année, il est organisé dans le cadre de l'accord de partenariat de Cotonou qui promeut la coopération, le commerce et le dialogue politique entre l'Union européenne et les petits États insulaires.

Le dialogue de cette année comprenait six ministres locaux et un certain nombre de hauts responsables gouvernementaux. Il a également réuni des ambassadeurs et des représentants de neuf États membres de l'UE - Belgique, Chypre, Finlande, France, Allemagne, Pays-Bas, Roumanie, Espagne et Suède - ainsi qu'une délégation de la Force navale de l'UE - Opération ATALANTA en Somalie.

 


Tags: dialogue politique

Back  

» Related Articles:

Search

Search