L'Assemble Nationale amende la Constitution en limitant à deux termes le mandat du président des Seychelles

Actualités Nationales |Author: Rassin Vannier | April 5, 2016, Tuesday @ 13:21| 733 views

Archives :  les députés seychellois ont approuvé la limitation du nombre de mandat du président et vice-président ( Patrick Joubert, SeychellesNews Agency)

(Seychelles News Agency) - Le président des Seychelles et le vice-président ne feront désormais que 2 termes de 5 ans dans leur poste.

En effet, les députés seychellois ont voté à l’unanimité, mardi, l’amendement de la constitution des Seychelles, archipel de l’Océan Indien.

Pour être effectif ce 7e amendement devait recevoir l’accord deux tiers des députés, et cela fut une formalité, car le parti au pouvoir, détient tous les sièges à l’Assemblée nationale à l’exception d’un, celui du dirigeant de l’opposition.

C’est le président des Seychelles, James Michel qui avait annoncé  lors de son discours de l’état de la nation en février, son intention de réduire le mandat du président et vice-président.

C’est le vice-président Danny Faure qui a présenté, aux députés cet amendement constitutionnel, qui est le 7e depuis la troisième République.

« D’autres pays sur le continent africain sont en train de faire ces changements, et la façon dont nous le faisons est bien et a un moment approprié » a dit le vice-président Danny Faure.

Tous les députés qui ont pris la parole se sont exprimés en faveur de la réduction du mandat du président et vice-président.

Le député de « Rivière Anglaise » Kevin Vidot a dit que cet amendement va permettre d’éviter un monopole au sein du pouvoir.

« Cet amendement va protéger notre démocratie » a dit le député Vidot.

« Tout ce qui sera fait par un président devra être planifié, car il n’aura que 10 ans pour réaliser son projet » a dit Sebastien Pillay, député élu à la proportionnel.

La dirigeante des affaires du gouvernement a l’Assemblée nationale Marie Antoinette Rose a dit qu’en général on entend parler de modification de la constitution pour le mandat d’un président avant une élection, mais qu’aux Seychelles, c’est le contraire.

« C’est une indication claire que le président James Michel et le vice-président n’ont pas l’intention de rester dans leur poste » a dit Marie Antoinette Rose dirigeante des affaires du gouvernement à l’Assemblée nationale.

 

Le dirigeant de l’opposition à l’Assemblée nationale, David Pierre, qui a voté en faveur de cet amendement, a expliqué que cela permettra d’avoir une rotation au plus haut niveau du pouvoir exécutif.

« Cet amendement va donner une chance aux plus jeunes politiciens d’avoir la chance d’attendre 10 ans à la place de 15 ans, pour prendre en charge les rênes du pouvoir, et contribue en faveur du développement de son pays » a dit David Pierre dirigeant de l’opposition.

Ce nouvel amendement fera que lors des prochaines élections présidentielles, le vice-président Danny Faure ne pourra plus occuper ce poste, car il aura effectué ses deux termes de vice-président.


Tags: constitution, mandat présidentiel, James Michel, Danny Faure

Back  

» Related Articles:

Search

Search