La Banque centrale des Seychelles maintient son taux monétaire à 2%

Actualités Nationales |Author: Salifa Karapetyan édité par Betymie Bonnelame et traduit par Rudie Bastienne | December 30, 2022, Friday @ 16:32| 1711 views

La Banque centrale des Seychelles  (Seychelles News Agency)

(Seychelles News Agency) - La Banque centrale des Seychelles (CBS) maintiendra son taux directeur assoupli à 2 % au cours du premier trimestre 2023 tout en gardant un œil attentif sur les développements internationaux pour une réponse rapide si nécessaire.

Le 29 décembre, le conseil d'administration de CBS a décidé de maintenir une position accommodante dans ses taux directeurs après avoir pris en compte les développements économiques internationaux et nationaux.

La gouverneure de la banque, Caroline Abel, a déclaré aux journalistes lors d'une conférence de presse vendredi que l'inflation a été un point économique qui a inquiété le monde entier en 2022 et continuera de le faire en 2023. Avec une inflation mondiale qui a dépassé le niveau accepté de 2 %, les principales banques centrales du monde - la Banque d'Angleterre, la Réserve fédérale de New York et la Banque centrale européenne - ont dû resserrer leurs politiques monétaires.

"Avec de telles actions prises par les banques centrales en 2022, avec d'autres attendues en 2023, l'inflation sera modérée en 2023. L'une des observations faites est qu'en Amérique, il semble que l'inflation sera plus faible qu'en Europe. C'est parce que l'Europe est fortement touchée par la guerre en Ukraine, car elle dépend fortement de l'énergie qui vient de Russie et c'est un facteur qui a fait grimper les prix en Europe », a déclaré Mme. Abel.

Le marché européen est d'une grande importance pour l'industrie du tourisme aux Seychelles. Avec la possibilité imminente d'une récession sur le continent européen en 2023, les principaux marchés touristiques des Seychelles devraient avoir un pouvoir d'achat plus faible, ce qui affectera leur capacité à s'offrir des vacances.

En 2023, les prix mondiaux du pétrole et des denrées alimentaires devraient rester élevés, dans un contexte d'incertitudes.

"A la Banque centrale, chaque fois que nous prenons nos décisions, nous prenons toujours le scénario le plus grave, celui où les prix augmentent, afin que nous puissions être prêts à apporter des ajustements rapides à la politique en cas de besoin", a déclaré Mme. Abel.

Sur la scène locale, l'industrie du tourisme a continué de tirer l'économie des Seychelles, un archipel de l'océan Indien occidental, en 2022.

"En général, les revenus provenant du secteur du tourisme cette année ont été plus élevés qu'avant même la pandémie. De janvier à novembre, le secteur a rapporté 849,4 millions d'euros, ce qui représente une augmentation de 96% par rapport à la même période en 2021, " dit Mme. Abel.

Parlant du marché local des changes, Mme. Abel a partagé que "de janvier au 28 décembre, nous avons vu que la quantité de devises qui a été vendue et achetée sur le marché a été plus élevée cette année".

Elle a ajouté que "846 millions de dollars ont été vendus sur le marché, soit 46% de plus que l'année dernière. Nous avions une demande de 856 millions de dollars, également 46 % de plus que l'an dernier. Cela signifie que l'économie a perdu 10,4 millions de dollars en termes de devises étrangères par rapport à l'année dernière où nous avons perdu 7,1 % ».

L'inflation a également été un sujet de préoccupation pour la banque centrale locale. Au cours des 12 derniers mois, le taux d'inflation moyen s'est établi à 3,4 %.

 


Tags: Caroline Abel, Banque centrale

Back  

» Related Articles:

Search

Search