Écotourisme de luxe : les Seychelles ouvrent leurs portes à l'investissement dans un lodge haut de gamme sur l'île de Silhouette

Actualités Nationales |Author: Salifa Karapetyan édité par Betymie Bonnelame et traduit par Rudie Bastienne | September 20, 2022, Tuesday @ 19:41| 974 views

L’île de Silhouette est la troisième plus grande île de l'archipel des Seychelles.  (Seychelles News Agency)

 

(Seychelles News Agency) - La Seychelles Islands Development Company (IDC) a appelé les investisseurs à manifester leur intérêt pour le développement d'un petit établissement d'écotourisme de luxe à Grand Barbe sur l'île de Silhouette, la troisième plus grande île de l'archipel des Seychelles.

L'investissement pourrait totaliser jusqu'à 12,5 millions de dollars, selon IDC.

Le directeur général de l'entreprise publique, Glenny Savy, a déclaré aux journalistes lundi que le développement ne devrait pas avoir plus de 25 chambres et qu'il devrait avoir une installation solaire pour produire de l'électricité, ainsi qu'un excellent système d'égouts et de déchets en place.

"Le promoteur n'est pas obligé de construire 25 chambres, ça pourrait être moins. On parle d'un investissement de 500 000 $ par chambre. Avec l'expérience que nous avons acquise avec des établissements plus petits comme Cosmoledo et Astove, nous avons vu que c'était faisable pour exploiter de si petits établissements. Leurs activités sont spécifiques et s'adressent à un marché très étroit. Les gens qui veulent un tel produit sont prêts à payer 10 000 $ à 15 000 $ par semaine pour visiter un tel endroit », a déclaré M. Savy.

Le Directeur Général de l'IDC a déclaré que l'un des objectifs du développement est d'avoir une présence de ce côté de l'île, de dissuader le braconnage en cours et de garantir la protection de Grand Barbe.

Grand Barbe est situé sur la côte nord-ouest de Silhouette et est considéré comme l'une des parties les plus captivantes de l'île, bénéficiant de la toile de fond grandiose du mont Dauban, le deuxième plus haut sommet des Seychelles à 740 m.

La région possède également l'une des plus grandes zones humides des Seychelles, qui comprend une vaste forêt de mangroves qui constitue un refuge important pour une abondance de vie aquatique. Une étendue de sable de 1 km s'étend le long du rivage et offre la plage de nidification des tortues la plus importante de Silhouette.

   

L'île possède une biodiversité exceptionnelle et abrite la chauve-souris à queue en fourreau des Seychelles.   (Gerard Larose) Photo License: CC-BY 

Silhouette a une riche biodiversité et abrite la chauve-souris à queue gainée, endémique des Seychelles et en danger critique d'extinction.

M. Savy a déclaré que si l'évaluation d'impact sur l'environnement (EIE) de classe 1, qui doit être réalisée avant le début de la construction, indique que le développement affectera gravement une espèce en voie de disparition, l'espèce en voie de disparition aura la priorité sur le développement.

Le développement d'un établissement touristique plus petit à Grand Barbe a toujours été dans le plan de l'IDC, qui gère 13 îles extérieures et Silhouette - une île intérieure.

Il y a quelques années, il y avait des plans pour la construction d'un projet similaire au même endroit. L'investisseur de l'époque - Universal - a rendu le bail de l'emplacement à IDC après que le gouvernement a rejeté leur demande de construction d'une route entre La Passe et Grand Barbe. La route demandée aurait traversé le parc national de Silhouette, presque similaire à la route qui traverse la forêt de la Vallée de Mai, située sur Praslin.

"Les promoteurs se sont rendus compte qu'il serait trop coûteux, à l'époque, de réaliser des opérations à Grand Barbe uniquement par hélicoptère. Néanmoins, nous avons toujours voulu voir un petit développement se faire de ce côté de l'île. Nous avons revu la viabilité du projet et nous nous sommes rendu compte que peut-être aujourd'hui, avec les revenus qu'un hôtel peut faire avec un lodge d'écotourisme, on peut puiser dans un tel projet », a expliqué M. Savy.

Une fois tous les processus nécessaires terminés, IDC s'attend à ce que l'établissement soit opérationnel d'ici le second semestre 2024, tout dépend du nombre de chambres que l'investisseur construira.

 


Back  

Search

Search