La commission vérité et réconciliation des Seychelles a été prolongé pour achever ses travaux

Actualités Nationales |Author: Rita Joubert-Lawen édité par: Betymie Bonnelame traduit par Rudie Bastienne | September 15, 2022, Thursday @ 19:58| 672 views

Mme McIntyre a présenté un rapport intérimaire au président des Seychelles, Wavel Ramkalawan en août.  (Seychelles Nation)

 

(Seychelles News Agency) - Le mandat de la Commission vérité, réconciliation et unité nationale (TRNUC) des Seychelles a été prolongé jusqu'à la fin décembre pour lui permettre d'achever ses travaux et de présenter un rapport final.

La présidente du TRNUC, Gabrielle McIntyre, a demandé une prolongation en août lorsqu'elle a présenté un rapport intérimaire au président des Seychelles, Wavel Ramkalawan.

La prolongation du mandat de la TRNUC a été approuvée par l'Assemblée nationale mercredi avec 23 membres du parti au pouvoir Linyon Demoktratik Seselwa (LDS) votant pour et les 10 membres du parti d'opposition United Seychelles votant contre.

La TRNUC a été créée en 2018 pour travailler au règlement des divisions politiques passées et des griefs résultant du coup d'État arrivé aux Seychelles le 5 juin 1977. Elle avait un mandat de trois ans qui devait se terminer en août 2022.

Dans son résumé après le vote sur le projet de loi d'amendement de la TRNUC 2022, le vice-président Ahmed Afif a répondu à la question de savoir si quatre mois suffiraient à la TRNUC pour achever ses travaux.

"Ce que la Commission m'a dit, c'est qu'elle achèvera son travail. Rien n'est garanti mais ils ont leurs ressources et tout ce qui est nécessaire et ils ont confirmé qu'ils termineront leur travail d'ici décembre », a déclaré M. Afif.

Il a ajouté qu'aucun financement supplémentaire ne sera nécessaire car "lorsque leur budget a été approuvé l'année dernière, le gouvernement avait déjà prévu que si jamais les travaux n'étaient pas terminés en août, ils disposaient d'un budget annuel d'environ 16 millions de roupies".

Dans son rapport intérimaire du 9 août 2022, la commission a déclaré avoir déposé 126 de ses 373 décisions. À ce jour, il en a terminé 256, ce qui signifie qu'il reste 117 à terminer d'ici la fin de l'année.

Mme. McIntyre a déclaré à la SNA qu'"il s'agit d'une charge de travail extrêmement lourde étant donné que de nombreux cas sont extrêmement compliqués, allèguent de nombreuses violations des droits de l'homme, nécessitent des efforts d'enquête approfondis et impliquent le plus souvent la lecture de nombreux dossiers et documents".

Elle a ajouté qu '"une fois que les déterminations de cas restantes seront soumises, les volumes déposés auront le statut de rapport final et conforme à la loi TRNUC".

Mme. McIntyre a déclaré qu'une fois que le président a le rapport final, il a le pouvoir de rendre le rapport public et est tenu d'en déposer une copie devant l'Assemblée nationale dans le mois suivant sa réception.

Entre-temps, tous ceux qui travaillent avec la commission ont vu leur contrat de trois ans prolongé afin de mener à bien les travaux.

 


Tags: TRNUC, reconciliation

Back  

» Related Articles:

Search

Search