La Commission électorale examinera les nouvelles limites électorales après une campagne de sensibilisation

Actualités Nationales |Author: Rita Joubert-Lawen édité par: Betymie Bonnelame traduit par Rudie Bastienne | September 12, 2022, Monday @ 20:57| 539 views

Les Seychelles comptent actuellement 74 634 électeurs inscrits, votant dans 26 districts, selon les chiffres de novembre 2020.  (Rassin Vannier, Seychelles News Agency)

 

(Seychelles News Agency) - Les électeurs des Seychelles en sauront bientôt plus sur une proposition de révision des limites électorales de leurs circonscriptions lorsque la Commission électorale (CE) lancera une campagne de sensibilisation intensive dans le mois à venir.

La création d'un comité technique pour l'examen et la délimitation des circonscriptions électorales a été récemment approuvé par le conseil des ministres et il sera responsable de l'examen et de la délimitation des circonscriptions électorales dans le pays.

Les Seychelles comptent actuellement 74 634 électeurs inscrits, votant dans 26 districts, selon les chiffres de novembre 2020.

À la suite des élections générales d'octobre 2020, la CE a produit son rapport recommandant la révision.

L'instrument statutaire (IS) approuvé par le Conseil le mois dernier sera soumis à l'Assemblée nationale pour approbation et cela "montre légalement comment la commission mène l'exercice", a déclaré la commissaire électorale, Manuella Amesbury, à la SNA.

Elle a également expliqué qu'en raison des articles 112 et 1133 de la Constitution, la commission a l'obligation de revoir les découpages électoraux. Le but de l'exercice est de s'assurer qu'il y a une représentation proportionnelle."

Mme. Amesbury a déclaré que la raison de l'IS est que l'exercice de délimitation des circonscriptions électorales est très délicat, de sorte que toutes les étapes du processus sont correctement détaillées pour éviter d’être pointer du doigt à l'avenir.

"Par exemple, si vous regardez les districts aujourd’hui, l'école de Beau Vallon se trouve en fait dans le district de Bel Ombre", a-t-elle expliqué.

La Commission a travaillé avec le procureur général pour le premier projet qui a été soumis à l'Assemblée nationale.

Entre-temps, l'une des principales activités que la Commission lancera sera d'éduquer les électeurs seychellois sur l'importance d'organiser un tel exercice.

"C'est un exercice dans lequel nous aurons besoin de la coopération de tout le monde", a déclaré Mme. Amesbury.

Elle a expliqué qu'ils utiliseront divers moyens pour faire passer le message, notamment les médias sociaux, la télévision et les journaux.

Une fois que l'Assemblée nationale aura approuvé l'IS, un comité sera mis en place pour entreprendre l'exercice avec l'aide de techniciens.

Mme. Amesbury a déclaré que cela inclura des professionnels des différents départements gouvernementaux.

Elle a souligné que le comité "n'inclura aucun des partis politiques, même s'ils sont nos principales parties prenantes".

Elle a ajouté que cela empêchera la Commission d'être accusée de manipuler les limites des circonscriptions électorales pour favoriser un parti.

« Une fois que le comité aura délibéré sur les informations dont il dispose, les membres pourront toujours faire appel à ces spécialistes. Il y aura également de vastes consultations avec les différentes parties prenantes ainsi que le public lui-même. Ce sera donc un très gros exercice, elle a expliqué.

Dans la loi proposée, le nouveau comité chargé de l'exercice de délimitation électorale sera présidé par le directeur général de la Commission tandis que les autres membres seront des professionnels dans leurs domaines.

Cependant, elle a dit qu'une fois que le comité se mettrait au travail, il pourrait identifier d'autres défis qu'il devra relever.

Mme. Amesbury a déclaré à la SNA que la date exacte à laquelle l'exercice commencera n'est pas encore confirmée et que cela dépendra de la discussion sur l'IS à l'Assemblée nationale.

Pendant ce temps, la CE invite les gens à assister aux réunions de consultation publique lorsqu'ils seront programmés pour leurs districts respectifs afin de donner leur avis.

Après avoir reçu le rapport du comité, le CE a jusqu'en janvier 2024 pour présenter son rapport au président.

Les Seychelles, un archipel de l'océan Indien occidental, ont une population d'un peu plus de 100 000 personnes.

 


Tags: Commission électorale

Back  

» Related Articles:

Search

Search