Un 3e suspect placé en détention dans le cadre de la disparition des 50 millions de dollars aux Seychelles

Actualités Nationales |Author: Salifa Karapetyan édité par Betymie Bonnelame et traduit par Rudie Bastienne | November 22, 2021, Monday @ 20:30| 1178 views

Palais de justice qui abrite la Cour suprême. ( Seychelles News Agecny)

 

(Seychelles News Agency) - Une troisième personne soupçonnée d'être liée à la disparition de 50 millions de dollars aux Seychelles est en détention provisoire jusqu'au 3 décembre après avoir comparu lundi devant la Cour suprême des Seychelles.

Le suspect, un officier supérieur des Forces de défense du peuple seychellois, a été arrêté dimanche.

Selon l'accusation, l'officier a reçu 100 000 $ en septembre 2004, provenant du même compte utilisé pour blanchir les 50 millions de dollars.

Les 50 millions de dollars ont été donnés au gouvernement des Seychelles par les Émirats arabes unis en 2002. Les fonds ont été transféré sur le compte bancaire de la Seychelles Marketing Board (SMB), dans une banque Baroda en Angleterre. 

Le juge en chef  Rony Govinden,qui préside l'affaire, a rejeté la demande de libération sous caution de l'avocat de la défense. Cela a été fait au motif que les circonstances de l'affaire sont graves et que l'octroi d'une caution pourrait entraîner la fuite du suspect ou une interférence avec les témoins en raison du statut de la personne.

Il a en outre été souligné devant le tribunal qu'il pourrait y avoir un lien entre le troisième suspect et les armes et les munitions trouvées au domicile des deux précédents suspects dans l'affaire, sur la base des documents trouvés.

L'affaire a été portée devant les tribunaux par la Commission anti-corruption des Seychelles (ACCS). Selon l'avocat de la commission, Tony Juliette, davantage de personnes devraient être arrêtées dans le cadre de cette affaire.

 


Tags: corruption

Back  

» Related Articles:

Search

Search